Rue de la république / angle Vieux Port
L'histoire
de la Samaritaine

Au départ la Samaritaine était un magasin de lingerie crée en 1860, lors du lancement de la rue Impériale, future rue de la République. Marseille est à ce moment en pleine expansion économique. Mais au début du XXéme siècle, une grande crise économique commence à frapper l’Europe et la France. C’est cette crise qui sera d »ailleurs à l’origine de la Première guerre mondiale. Face à ces difficultés, le grand magasin de lingerie La Samaritaine doit fermer. Trois associés, déjà propriétaires de cafés à Marseille vont racheter les actions ( notre photo) du grand magasin, et le transformer en brasserie en 1910. C’est la vraie naissance la Samaritaine. Dans ces 3 associés, figure Monsieur Zutta, un immigré piémontais, dont deux générations se succéderont ensuite à la barre de la grande brasserie du Vieux-Port.

L'origine du nom

Dans la bible, la Samaritaine est cette femme d’une région appelée la Samarie, qui rencontra Jésus près d’une source et lui donna à boire, alors que pourtant les samaritains rejetaient les juifs. D’où l’expression « être un bon samaritain ». La samaritaine fait donc toujours référence à une source d’eau. A Paris , à l’emplacement du grand magasin, il existait une « pompe à eau » dont l’existence remonte à Henri IV. Même chose à Marseille, où le magasin de lingerie s’était ouvert près d’une source, il existait même à l’époque une grande fontaine, d’ou l’origine du nom La Samaritaine. En 1910, quand le grand magasin s’est transformé en brasserie, les nouveaux propriétaires ont conservé le nom, et ils ont bien fait.